Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Pérégrinations numériques du Gluon du Net

Le Gluon du Net est un acteur de la communauté du logiciel libre dont il assure la promotion et le support auprès d'autres gluons également attirés par la philosophie du "Libre".

Formatage de bas niveau sous Linux

Publié le 28 Mars 2015 par Le Gluon du Net in disque dur, dd, formatage, ligne de commande

Formatage de bas niveau sous Linux

Je dois revendre plusieurs disques durs pour en acheter d'autres avec une capacité de stockage plus importante.

Mais avant de les vendre, je veux m'assurer qu'il ne reste aucune données dessus et mon côté parano me dit "aucune données récupérables".

Si je me contente de supprimer les partitions avec gparted ou fdisk, les données ne sont pas effacées et peuvent être récupérées par des logiciels tel que Ontrack Easy Recovery, même après un formatage.

Par contre, après un formatage dit "de bas niveau/low level format", la possibilité de récupérer des données sur le disque dur est très basse.

Pour effectuer cette tâche nous allons utiliser le logiciel dd.

S'il n'est pas déjà installé, tapez dans un terminal (syntaxe distribution debian-like):

$ sudo apt-get install dd

La commande est simple:

$ sudo dd if=/dev/zero of=/dev/sdx

sudo --> lancez la commande avec les droits root (super utilisateur)

if=/dev/zero --> /dev/zero est un périphérique virtuel qui renvoie uniquement le caractère null. Nous l'utilisons pour effacer chaque bit du disque dur par une valeur nulle.

/dev/sdx --> nom du disque à formater

Pour connaître le nom du périphérique du disque dur à formater:

Tapez dans un terminal:

$ dmesg |grep "logical"
[    1.015427] sd 0:0:0:0: [sda] 3907029168 512-byte logical blocks: (2.00 TB/1.81 TiB)
[    1.020381] sd 1:0:0:0: [sdb] 5860533168 512-byte logical blocks: (3.00 TB/2.72 TiB)
[    1.020587] sd 5:0:0:0: [sdc] 7814037168 512-byte logical blocks: (4.00 TB/3.63 TiB)

 

Si je souhaite formater mon disque dur de 4 To, j'utiliserai le périphérique /dev/sdc.

 

Par défaut, votre distribution linux est installée sur le premier disque dur nommé /dev/sda. Faites bien attention à ne pas vous tromper de disque dur, en cas d'erreur, il faudra réinstaller tout votre système et vos documents seront définitivement perdus.

 

Durant le formatage, le terminal reste désespérement muet, dd ne disposant pas de fonctionnalité pour nous informer  du statut d'avancement du formatage. On va donc compléter notre commande avec pv qui permet d'obtenir l'état d’avancement d'une tâche à travers un pipeline (|).

Tout d'abord, on installe pv:

$ sudo apt-get install pv

Puis vous pouvez lancer le formatage de bas niveau:

$ sudo dd if=/dev/zero | pv | sudo dd of=/dev/sdx

Cette fois-ci pv vous indique l'état d’avancement du formatage:

$ sudo dd if=/dev/zero | pv | sudo dd of=/dev/sdc
100GO 0:52:22 [53,2MB/s]

L'opération est longue, comptez plusieurs heures.

 

LGDN

Commenter cet article

Dim 18/02/2016 18:48

Tu peut suivre l'évolution en ajoutant status=progress à la suite de ta commande.

Bert- 01/02/2016 08:20

merci de m'avoir fait découvrir pv !! :)

Eric 13/01/2016 11:38

Si on est parano, on peut aussi utiliser /dev/random avant de mettre une couche finale de /dev/zero